Toutou / Puppy Linux 4.3.1

La distribution Toutou-Linux n'est pas qu'un Puppy Linux mis en français. Elle est assez différente de son modèle et la version 4.3.1 est une réussite. Je suis ces deux bons canidés libres depuis longtemps et maintenant, il est grand temps de faire un article sur un GNU/Linux adapté à tous les ordinateurs, récents et anciens et même aux ordinosaures.

J'ai installé Toutou Linux et Puppy Linux sur 3 vieux ordinateurs et j'écris cet article depuis le troisième :

  • Pentium II, 128Mio de RAM, carte graphique Nvidia correcte (64Mio)
  • Duron 750MHZ, 500Mio de RAM, carte graphique idem
  • Pentium II, 400 MHZ, 256Mio de RAM, carte graphique très ancienne, 8Mio

Voici pour commencer une copie d'écran faite avec les logiciels fournis par Toutou (capture d'écran avec Screenshot, retouche avec mtPaint et transfert avec Gftp) :

Bureau Toutou-Linux

Le bureau est plus beau que cette image car je l'ai faite avec le Pentium avec sa vieille carte graphique.

Il est possible d'utiliser Toutou et Puppy de trois façons :

  • En CD-Live, sur tout ordinateur
  • installé à la façon frugale, pour les ordinateurs ayant au moins 128Mio, peut cohabiter avec n'importe quoi sur n'importe quelle partition
  • Installé de façon complète, comme tout autre distribution GNU/Linux, sur une partition

J'ai installé Toutou Linux en mode «Frugal» sur deux ordinateurs et de façon complète sur le Pentium qui n'a que 128 Mio de RAM. Mais j'ai installé Puppy en mode Frugal sur le même Pentium et il a l'air de bien aller aussi.

Le mode frugal consiste à copier 3 fichiers sorties de l'image ISO de la distribution. Bien sûr Toutou et Puppy le font pour vous qui ne faites que cliquer. Cependant, pour Toutou j'ai dû moi-même copier les fichiers sur un ordinateur car le lecteur de CD ne voulait pas marcher. Bien pratique. Ce doit bien être la seule distribution qui permet une installation aussi simple et sans CD.

Puppy-Linux 4.3.1

Puppy, comme Toutou, contient le noyau Linux 2.6.30.5 alors qu'Ubuntu Jaunty en est au 2.6.28.18.

Ce qui veut dire que Toutou fonctionne aussi sur des ordinateurs tout récents.

Ce qui veut dire enfin qu'un noyau récent n'est pas incompatible avec des ordinateurs anciens. Nous ne sommes pas obligés de retrouver un Puppy avec un noyau 2.4 pour continuer à faire marcher nos vieux coucous.

Le bureau de Puppy est dans les tons bleus et tout à fait différent du Toutou en or. Le gestionnaire de fenêtre est le léger JWM, dont vous pouvez modifier les menus facilement.

Puppy Linux est fabriqué par Barry Kauer, Australien à la retraite. Cette distribution n'est dérivée d'aucune autre. Elle est très légère et très astucieuse. Ainsi, elle est entourée d'une communauté qui s'amuse bien à produire toute sortes de variantes et à tout examiner à la loupe et à tout bidouiller.

Il reste que Barry fait tout le boulot de fond et qu'il est très inventif. Ainsi, il est possible d'installer des paquets de logiciels venus d,autres distributions, telles que Debian ou Ubuntu. Je n'ai pas encore lu assez attentivement la page sur «Woof» (nom de ce projet) pour vous en dire plus. Ce sera pour plus tard.

Puppy Linux a été conçue pour être simple à utiliser (pour les gens venus de M$Windows, en particulier) mais complète tout en étant légère.

Chaque tâche d'administration ou de paramétrage vous est expliqué par le menu, au fil des fenêtres. Nous sommes ainsi bien guidés mais jamais pris pour des crétins. Puppy vous apprend à utiliser GNU/Linux en lisant et en observant. c'est très agréable et efficace.

Le menu principal accessible sur le bureau est très touffu et vous verrez que tout est prévu.

Connexion réseau, avec l'ADSL ? avec un vieux modem ? Clic, lisez, clic et voilà.

Et pour la connexion au bas-débit, Puppy Linux 4.3.1 a même des pilotes pour les winmodems Smartlink et, encore plus étonnant, pour les infâmes winmodems Conexant. Prochainement, je ressortirai de mes papiers l'article que j'avais fait après maintes recherches et labeurs, au sujet de ces cartes modems. Grand merci à Barry qui a pensé à tout le monde :-)

Pleins de logiciels dans Puppy

Côté logiciels, Puppy a tout ce qu'il faut pour un usage courant. Retouche d'images très agréable et facile avec mtPaint, traitement de texte avec Abiword (présent aussi sur Xubuntu), navigation sur le web avec SeaMonkey, tableur avec Gnumeric (comme sur Xubuntu), convertisseur de fichiers PDF, lecteur de PDF, de quoi écouter de la musique (Xine), graver, etc., en plus d'un agenda et d'un logiciel de présentation de diapo, FullerScreen (équivalent du module «Presentation» d'OpenOffice.org).

Je vous laisse fouiner et découvrir le reste.

Pourquoi le nom Puppy ? et Toutou, quelle idée !?

Barry affectionne les petits chiens, style roquet, ceux qui font beaucoup de bruit, n'ont jamais peur de rien, se battent contre des moulins à vent (une branche qui craque dans la forêt) et terrorisent les gros chiens patauds.

Le mot anglais «puppy» veut dire «chiot» mais il ne doit pas être pris ici au sens littéral. C'est pourquoi «puppy» a été adapté en «toutou». Le chien que vous découvrirez dans Toutou Linux n'a rien d'un chiot ni d'ailleurs d'un roquet mais tient plutôt d'un dingo style Pluto. Amusant quand on sait que ce Puppy vient d'Australie.

Toutou Linux 4.3.1, distribution en or

Avant la version 4.3.1, Toutou Linux était souvent moins satisfaisante ou moins réussie que Puppy Linux. Avec cette version 4.3.1, Toutou Linux est plus réussie encore que Puppy. Le slogan du site de Toutou Linux le dit bien :

N'achetez pas un nouvel ordinateur, téléchargez-en un meilleur

En effet, esmourguit et ses quelques compères ont lancé un sacré dingo. Toutou Linux est non seulement esthétique mais les menus sont beaucoup plus clairs et tout semble encore plus simple, sans être jamais gnagnan.

Vous êtes accueillis sur le bureau en musique et hop, si vous avez du wifi, une petite fenêtre vous aidera à vous connecter. Si vous avez l'ADSL, vous êtes connectés automatiquement. Contrairement à ce qui se passe sur Puppy, vous n'avez rien à faire. C'est comme sur Ubuntu.

Voilà, vous découvrez le dingue de chien qui court en aboyant après un papillon. Je me demande tout de même comment il fait pour aboyer tout en laissant pendre sa langue… Si vous n'avez pas déjà repéré les maudites couleurs de M$, vous finirez par repérer l'ombre du papillon, forme maudite du logo de M$Windows :-P

accueil Toutou-Linux

Comme vous le voyez, le dingue de chien est à la tête d'une fenêtre qui est ouverte quand vous arrivez sur le bureau qui peut vous aider à toutes sortes de choses mais vous pouvez aussi la fermer si vous n'en avez pas besoin. Explorez, c'est très amusant et instructif. Vous pouvez commencer par là : Désactiver le wifi dans Toutou-Linux.

SeaMonkey

Dans Toutou Linux, la version de SeaMonkey est la 2.0.2, tandis que celle dans Puppy est la 1.1.18. La différence se sent. La version plus ancienne est plus rapide car elle est probablement moins lourde. Ce n'est sans doute pas pour rien qu'elle a été choisie par le maître de Puppy. Mais SeaMonkey 1.x.x n'est plus développé alors passez à la toute dernière version, 2.x.x.

La version de SeaMonkey dans Toutou est enjolivée par le thème Crystal et vous êtes libres d'en installer un autre. Pour installer thèmes et autres extensions, lisez Perfectionnez votre Firefox à votre guise.

C'est une joie de retrouver SeaMonkey, qui est la suite de Mozilla (suite pour l'internet tout en un) abandonné par la Fondation Mozilla. Voyez, par exemple, SeaMonkey arrive !

SeaMonkey a été choisi parce qu'il contient un module de messagerie équivalent à Thunderbird. Ainsi, vous ne lancez qu'un logiciel pour deux tâches différentes. C'est aussi le principe d'OpenOffice.org, logiciel unique composé de plusieurs modules. Ainsi, c'est moins lourd que d'ouvrir des logiciels indépendants.

Pour en savoir plus sur SeaMonkey dans Toutou, allez lire Redécouvrir SeaMonkey (suite de Mozilla).

Il y aurait d'autres solutions que SeaMonkey mais aucune n'est appropriée à ce jour. Un client de messagerie léger comme Sylpheed donne toute satisfaction mais il n'y a pas de navigateur stable, léger et avec des fonctions indispensables comme le contrôle des cookies et la navigation par onglets.

Par exemple, j'aime bien Midori mais il n'est pas du tout stable dans Toutou Linux et je ne suis pas sûre qu'il soit extrêmement plus léger. Il faut patienter jusqu'à une meilleure version de Webkit qui est le moteur de ce navigateur. Voyez Midori, navigateur web léger.

Autre exemple, Skipstone qui est sympathique mais qui n'a pas de paramètre pour contrôler les cookies.

En attendant, je m'amuse bien avec ce bon SeaMonkey. Pour les paramètrages et autres, je vous renvoie là-bas : Redécouvrir SeaMonkey (suite de Mozilla).

Ce qui m'amène à ce paradoxe. Dans une distribution faite pour les néophytes de GNU/linux, que vient faire SeaMonkey, qui est beaucoup plus long et complexe à paramétrer que Firefox ? Eh bien, il vient palier un vide, celui d'un navigateur léger, fonctionnel, simple et efficace. Patience, cela viendra.

Du nouveau avec Firefox et Midori

Depuis la rédaction de cet article, il y a du nouveau dans Le livre de Firefox 4 à 7 ! Voyez en effet Firefox 6 dans Toutou Linux 4.3.1. Firefox est maintenant une alternative valable pour nombre de vieux ordinateurs.

De son côté, Midori est plus stable. Il existe aussi Arora (moteur webkit comme Midori) qui est bien aussi.

La suite au prochain numéro

Voilà tout pour le moment. Je ferai sans doute un autre article sur Toutou au fil de mes découvertes.

J'ai aussi installé Toutou sur un ordinateur plus ancien (un AMDK6, 300 Mhz 192 Mio). Rien à signaler, c'est parfait. L'image de la fenêtre d'accueil de Toutou a été faite, modifiée et transférée par Ftp sur cet ordinosaure.

Allez plutôt admirer Enfin Puppy-Linux sur un ordinosaure et Toutou Linux sur ordinosaure de 1997 et découvrez tous les articles sur SeaMonkey sur Libre-Fan.

Commentaires

J'ai tellement l'envie d'utiliser toutou, mais je n'arrive pas a l'installer correctement.

je ne trouve pas de how to vraiment complet pour 4.3.1

:-(

Bonjour Lizards,

«Trouble» en anglais veut dire «difficulté», «problème» mais en français le mot «trouble» ne veut pas dire ça du tout ;-)

Toutou-Linux est vraiment facile à installer. Si tu comprends ce que sont une partition et Grub, ça doit aller tout seul. Il suffit de se lancer dans Toutou qui te guide pas à pas.

Pour commencer, si ton ordinateur a au moins 128 Mo de Ram, choisis l'installation en mode Frugal car c'est la plus simple et tu ne risques pas de faire de bêtise (en effaçant tout un système déjà installé).

Les guides d'installation pour d'anciennes versions sont utiles car ils te font comprendre le mode d'installation propre à Toutou. Il faut juste retenir que pour Toutou 4.3.1, tout est encore plus simple. Notamment, il ne faut plus redémarrer en cours d'installation mais seulement quand tout est fini.

Bonne chance :-)

---
Liberté !

J'ai réussi enfin.

Toutou tourne super vite, maintenant c'est au tour de l'imprimante.. :-/

via le câble ça devrait être plus facile.

Bravo Lizards pour l'installation de Toutou. Tu pourras toujours nous en dire plus un de ces jours. Qu'est-ce qui te bloquait, et sur quel sorte d'ordinateur tu l'as installé ?

Pour l'imprimante, c'est une autre paire de manches. Tu parles d'un câble Ethernet ?

En fait, comme avec tous les GNU-Linux, ça dépend des imprimantes. Certaines marchent très bien, tout de suite.

Avec Toutou, je n'ai aucune expérience d'imprimante. Si tu n'y arrives pas, n'hésite pas à aller sur le forum de Toutou en indiquant bien la référence de ton imprimante.

Bon courage :-)

---
Liberté !

Allez j'y vais,

C'est vrai que je n'ai pas vraiment pris le temps pour détaillé les choses. (excuse mon French, je suis English)

Donc,

Machine de mon voisin:

Pentium III, avec 512mb de RAM et 1Ghz CPU, DD de 20Go ça tourné sur windows 2000 avant et c'était TROP lent.

Ok, je suis près a prendre un peu de plaisir en effacent windows de le disque dur.. :-)

je commencer par une partition de swap 2x la taille du RAM 1024mb, après j'ai crée une deuxième partition en format ext3 de 1000mo (soit 1Go) pour le system, suivant j'ai formaté le reste 17Go en Ext3 aussi.

j'ai testé une installation complet au début, puis installé grub4dos, j'ai choisit l'emplacement /dev/sda1 quand il me demandé car cliquent OK ne faisait rien.

il me dit que tout va bien, et me demande si je veux éditer le grub menu, je ne connais pas grande chose au niveau des codes donc je fermé tout ça.

Redémarrage; il demande si on veut sauvé le session, moi j'ai dit oui, puis je choisissait l'endroit pour le fichier ttlsave.2fs, sda1, "ERREUR GARCON" il me demandé de choisir la taille, j'ai mis 512 et puis il me répond pas assez de place, donc tout se ferme puis je re démarre, (il y a ausii une histoire de ttl.431.quelquchoses mais je ne me souvient pas quand est ce qu'il me demandé, bref, au re démarrage il n'avez pas moyen de passez le stade chargement de ttl.431. car il ne trouvé pas le fichier sans que le CD soit dans la machine..

Apres tout ça je re tenté une installation frugal, "erreur de grub" ma faute.

Dernière fois, installation complet dans la partition sda1, installation de Grub (non grub4dos) dans /dev/sda1, puis au shutdown DIT NON AU SAUVEGARDE, sauf sit tu sais ce que tu fait.

Redémarrage, nickel, trop fort, trop content.

----------------------------------

Imprimante Epson Stylus DX7450:

Trop facile c'est en anglais.. youpi.

Donc, câble USB branché, (non ethernet, je suis con), on clique sur paramètres, imprimantes ajout, il commence a chercher, puis il y a une page internet. choisissait manager puis add printer, il te demande un nom (non numérique) emplacement (laisse vide) puis description model de l'imprimante.

suivant il te demande l'emplacement, choisit USB si c'est USB (je ne sais pas pour wifi, l'ordinosaure n'a pas de carte wifi), âpres il demande les pilotes, donc va avec ton imprimante (epson driver), puis trouvé le model dans la liste. normalement c'est tout.

Apres vérifier que ça fonction en impriment la dernière fouille de l'opération choisir tin imprimante et hop c'est bon..

J'espère que vous comprenez mon français a deux bal et six sous, et que ça peut aidez quel qu'un .

Lizards

Merci pour tous ces détails, Lizards. Ce n'est pas facile d'écrire dans une autre langue et j'espère aussi que ce long message rendra service à d'autres francophones.

En effet, quand on quitte Toutou pour redémarrer après l'installation, il ne faut pas sauver la session. On ne sauve la session que lorsqu'on utilise Toutou en CD-Live.

Pour le Grub, j'aurais choisi GRUB et non Grub4Dos puisqu'il n'y a plus de M$ sur l'ordinateur (quelle joie en effet !)

Quel bon coup de bol pour l'imprimante ! Toutes les Epson stylus ne sont pas si faciles à installer.

Dernière remarque : de mon point de vue cet ordinateur Pentium III, avec 512mb de RAM et 1Ghz CPU n'est pas du tout un ordinosaure. C'est un ordinateur ancien mais c'est encore une bombe, sauf avec M$, bien sûr :-). Il irait très bien avec une installation Frugale (tout simple à mettre à jour lors d'une nouvelle version de Toutou). Il devrait même bien aller avec Ubuntu ou Lubuntu (mais dans Lubuntu changer le navigateur pour du vrai libre, comme Midori) : Chromium beurk dans Lubuntu Lucid Lynx.

Pour moi, les ordinosaures, c'est plutôt un AMD-K6 ou un Pentium 100 (ça remonte à 1998 ou 1997). Voir Toutou Linux sur Pentium de 1997).

Bon amusement avec Toutou :-)

---
Liberté !

Bonjour,

A tu les astuces pour les scanners???

Cordialement.

Bonjour Lizards,

Je peux essayer un scanner tout à l'heure.

PS: peut-être aurais-tu intérêt à t'inscrire chez Libre-Fan pour que tes messages soient publiés immédiatement ?

À bientôt…
============
Voilà, j'ai essayé. C'est un scanner indépendant (pas une imprimante multifonctions). Ça va très bien.

Menu Programmes > Graphic > Scanneur d'images. Une boîte de dialogue s'affiche avec plein d'informations. Pour un scanner Epson, tu dois simplement cliquer sur le bouton «USB» en bas de la boîte de dialogue. Patienter et Xsane se lance.

Si ça ne marche pas, il y aura un message disant «Pas de périphérique» et là il faudra chercher sur le web s'il n'y a pas un driver disponible pour GNU/Linux.

Pour cette Epson Stylus DX7450, le problème peut-être c'est que le câble est ethernet, pas USB. Toutou n'a pas l'air d'avoir prévu ce cas. Peut-être essayer avec un câble USB ?

Pour le driver : je suis allée voir sur avasys.jp. Il faut choisir «Epson Stylus CX7300/CX7400/DX7400» et répondre au questionnaire. Puis sur la page des drivers, télécharger la source iscan_2.24.0-4.tar.gz. Le howto pour compiler les sources est dans l'archive, c'est INSTALL and it's in English, isn't that great? Tu n'as pas besoin du fichier iscan_2.24.0-4.dsc qui est un Debian Source Control (pour faire un paquet DEB).

Si tu n'y arrives pas, tu pourrais essayer le scanner sous Ubuntu, avec le driver DEB beaucoup plus facile à installer.

Hoping all goes well :-)

==========
Trouvé dans la doc d'Ubuntu-fr.org ceci. Ce serait à essayer avant d'installer des drivers: ouvrir le fichier /etc/sane.d/epson.conf
Fin du fichier (après «eg:»):
taper: usb 04b8 0838
Et supprimer # devant les 2 lignes:
usb /dev/usbscanner0
usb /dev/usb/scanner0
Voici le lien: doc.ubuntu-fr.org//imprimante_epson_multifonctions

---
Liberté !

continuez Puppy c'est bien mais il y a encore du boulot...
cartes graphiques pas reconnues par exemple.
Matériel récent

Bonjour jopervasco,
Ce n'est pas moi qui fait Puppy.

Puppy est plutôt fait pour les ordinateurs un peu anciens ou même des ordinosaures donc pas de cartes graphiques récentes.

J'ai essayé Puppy Lupu 5.2 avec une carte graphique PCIE de 3ans Nvidia et c'est impeccable.

---
Liberté !

Bonjour,

Si Toutou et Puppy ne s'adaptent pas aux nouveau ordi, alors que le parc des ordinausores décroit, alors Puppy et Toutoy mourront aussi...

donc il faut qu'il suivent le progrès s'ils veulent survivre.

J'ai essayé Puppy Lupu 5.2 avec une AMD mobiity Radeon 4530 et il ne l'a pas reconnu alors que Ubuntu propose le driver

Il y a encore beaucoup d'ordinateurs anciens sans être des ordinosaures. Dans notre consommation effrénée nous appelons ordinosaures un PII. Ce qui n'est pas nécessairement le cas, s'il y a suffisamment de mémoire et si le processeur est correct. Certains vieux ordinateurs ont l'avantage d'être très solides et peuvent encore rendre service à des gens qui n'ont pas d'argent et qui acceptent de s'en contenter. Le problème est souvent que les gens veulent faire de la 3D, comme si c'était l'essentiel de l'informatique.

La carte graphique Radeon 4530 semble dater de 2009. Un ordinateur de ce genre doit très bien aller avec des tas de distribution récentes, et je ne vois pas alors pourquoi prendre Toutou/Puppy.

Mais tu peux toujours demander sur le forum de Toutou/Puppy.

---
Liberté !

Bonjour jopervasco,

Je me permets de déterrer un ancien fil que je viens de découvrir. Je dis ancien, car il a déjà plus de six mois et ne dois donc plus être consulté que par de rares visiteurs.

En informatique, c'est un peu pareil. Le terme ancien est relatif puisque qu'un ordi d'un an est déjà presque dépassé.

Ainsi, je ne comprends pas ta remarque "alors que le parc des ordinosaures décroit". D'où tiens-tu cette information ? Les entreprises changent de matériel tous les 3/5 ans, ce sont là des milliers d'ordinateurs qui partent à la déchetterie chaque année.
De plus, étant donné la baisse des prix des ordinateurs, les consommateurs hésitent de moins en moins à acheter un ordinateur neuf (alors que l'ancien fonctionne encore).

'Si Toutou et Puppy ne s'adaptent pas aux nouveau ordi' => Je ne crois pas que l'objectif de Puppy soit de concurrencer fortement les grandes distributions Linux (dont Ubuntu fait partie).
Quel intérêt de faire une distribution gourmande en ressources puisque cela existe déjà (et là encore, Ubuntu en fait partie).
L'objectif de Puppy est de proposer ce qui ne se fait pas (ou peu) ailleurs. Personnellement, j'utilise Toutou Linux depuis plusieurs années car c'est la seule distribution Linux francisée et simple d'emploi qui soit capable de redonner vie aux ordis qui vivent dans le fond de ma classe (je suis instit).

Cordialement,

Je ne sais pas si jopervasco répondra mais en tous cas je suis bien d'accord, Asri Éducation (distro Puppy pour les mômes, petits et grands).

Je crois que jopervasco veut dire qu'il n'y a presque plus d'ordinateurs style PII même si chez Libres-Ailé(e)s nous avons installé Toutou sur un Pentium 100 et que nous avons encore un PII, un AMDK6 et un PIII parmi nos vieux ordinateurs, toujours en état de marche.

Le problème, c'est de trouver des amateurs de ces quasi ordinosaures, même s'ils marchent très bien. Les gens aiment la modernité.

Sur le marché des ordinateurs à récupérer, c'est maintenant des PIV (socket 478) On arrange un Pentium 4, (1ere étape), au pire, qui sont largués par les entreprises, et ce ne sont pas du tout des ordinosaures. Il faut juste rajouter de la RAM et parfois une carte graphique.

---
Liberté !